La Debs : renaissance d’une biere toulousaine

Fermez les yeux.
Ecoutez les bruits des fiacres et les harangues des marchands ambulants, respirez l’odeur du charbon de bois et de la manufacture des tabacs, le parfum des peaux des tanneurs et des animaux de basse-cour. Vous êtes à Toulouse, à la fin du XIXème siècle…
C’est dans ce décor que va naître la Debs !
Comme d’autres maîtres-brasseurs alsaciens, Alfred DOEBS est arrivé dans la Ville Rose peu après la défaite de Sedan en 1870 et l’annexion de son Alsace natale par l’Allemagne. L’un d’eux possédait une brasserie près de Boulingrin, dans l’actuelle « rue de la Brasserie » comme le montre la carte ci-contre retrouvée aux archives municipales.rue de la brasserie

La Brasserie Debs était située dans la rue de Belfort. Vous trouverez plus d’informations sur les pages du site qui lui sont consacrées : ici, et pour les plus curieux, ici.
Après 50 ans d’absence, la Debs va reprendre du service !
Les bouteilles sont en cours de production, une première version du site Internet est en ligne, les comptes Facebook et Twitter sont prêts : l’aventure redémarre !

Pour son grand retour, nous avons prévu une série « Collector » qui nous accompagnera jusqu’à la Coupe du Monde de rugby. Pour cette édition spéciale, nous vous proposons une bière blonde à la fois parfumée et légère. C’est une recette de notre brasseur.

En parallèle, nous allons mettre au point deux recettes spécifiques pour la gamme Debs : une blonde et une rose. Les dégustations sont prévues pour cet automne. Tous les amateurs de bières et de découvertes sont évidemment conviés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>