plan-toulouseUne brasserie au coeur de la ville rose

Les archives municipales de Toulouse ont conservé des actes effectués en 1885.

puce-1 Sur ce plan, la brasserie Debs est localisée en bleu. Elle a sans doute déménagé par la suite car, aujourd’hui, l’ancienne entrée de la brasserie est visible de l’autre côté de la rue puce-2. Avis aux amateurs d’énigme !

puce-3 A l’époque, Jean Jaurès n’était pas encore passé à la postérité. Les allées Jean Jaurès s’appelaient Lafayette.

 

 

plan-brasserie

Autre trésor exhumé des archives municipales : le plan de la brasserie de Monsieur Debs.

La légende de ce plan mentionne des éléments que l’on retrouve dans les brasseries actuelles : les chaudières, les cuves à brasser, les cuves en serpentin pour refroidir la bière,… Brasser de la bière est un art millénaire qui n’a pas vraiment changé !

Les puristes dotés de bonnes lunettes constateront toutefois que les installations de ce bon vieux M. Debs comprenaient « la touraille », un four pour faire sécher l’orge après la germination. De nos jours, cette étape préalable au brassage est le plus souvent réalisée par un malteur.

La présence d’une écurie nous rappelle que l’épopée de l’automobile n’était qu’à ses débuts !